NEWS
CODATU XVI CONFERENCE
02 Feb 2015 to 05 Feb 2015

Mr. Rami Semaan & Miss Rayane Wehbé attended the CODATU XVI Conference, organized by CODATU in association with the Istanbul Teknik Üniversitesi (ITÜ), took place in Istanbul in the period  from 2 – 5 of February 2015.

 

The theme of the conference is: “Energy, climate and air quality challenges: the role of urban transport policies and countermeasures in developing countries and emerging economies”. Debates and presentations turned around urban transport and road safety.

 

Mr. Semaan & Miss Wehbé presented contributions to a session dedicated to  “ ROAD SAFETY AND SECURITY IN CITIES”

 

Experience Sharing in different domains:

 

  • Urban transport and climate change in the following cities : Brazil /Switzerland/France

 

  • Planning urban mobility in turkey in the following cities: Turkey/ France

 

  • Transport policy (assessment & challenges) in the following cities: UK / Colombia / South Africa / Germany

 

  • Accessibility and traffic analysis (techniques & applications) in the following cities: USA /Mexico/ Turkey/ South Africa/ Colombia/France

 

  • Urban transport in developing countries in the following cities: Japan/ Thailand/ Portugal/India

 

  • Assessment of public transport projects and quality of service in the following cities: France / Turkey / India

 

  • public transport in Asia (planning & impacts) in the following cities: India / Malaysia / Japan/

 

  • Freight transport (characteristics, management & evaluation in the following cities: France / India/ Vietnam/

 

  • special session: road safety and security in cities(i) in the following cities: Lebanon/ Spain/ Turkey

 

  • special session: road safety & security in cities (ii) in the following cities: Lebanon/ France/ Romania.

 

 

 

**********************************************************************************

 

 

 

 

Atelier de travail sur la sécurité routière dans le cadre du congrès de CODATU sur « le transport et l’environnement »

 

Istanbul, 2-5 février 2015

 

Espace Urbain Apaisé

 

 

 

La mobilité urbaine contribue fortement à la construction de l’image des villes, la compétitivité économique des espaces urbains, l’équité sociale et la qualité de vie. Les villes sont confrontées à de nombreux défis, afin de concilier des objectifs parfois contradictoires, en visant toujours à assurer à leurs habitants la meilleure qualité de vie possible. Elles doivent notamment veiller à ce que l’habitat reste à la portée des différentes couches sociales, combattre les diverses formes de pollution (pollution de l’air ; pollution sonore ; pollution visuelle), assurer la sécurité des habitants, et promouvoir une mobilité durable et sécuritaire pour l’ensemble des catégories d’usagers des modes de déplacement (aménagements pour piétons et services de proximité ; couloirs réservés aux cyclistes ; aménagements pour transports en commun souterrains et en surface ; voies rapides ; règlementation de la circulation ; espaces de stationnement pour automobilistes ; etc.).

 

 

Les villes du Nord ont généralement fait de grands pas dans ce dernier domaine en assurant une coexistence relativement pacifique et efficace entre les divers modes de déplacement. Qu’en est-il des villes du Sud et, plus particulièrement, des villes du pourtour méditerranéen ?

 

 

Objectif : Cet atelier a pour objectif de présenter des cas d’aménagements urbains traduisant les principes d’une « Mobilité pour tous » tenant en compte les conditions d’un espace partagé entre les différents modes, tout en respectant les usagers les plus vulnérables (piétons, vélos, Personnes à Mobilité Réduite, enfants…). Les présentations seraient enrichies par les débats et discussions en vue d’identifier les éléments transférables à d’autres cas ou contextes plus ou moins similaires.

 

 

Principaux enjeux considérés : L’atelier s’est dérouleré sur une ½ journée, dans laquelle ont été présentées des opérations conçues et réalisées en prenant en considération les principaux enjeux suivants :

 

 

  • Aménager les espaces publics pour faciliter les actions des différents modes.
  • Mettre en avant les conditions de circulation des usagers vulnérables et implémenter les moyens et équipements pour assurer leur protection.
  • Déployer des efforts en « amont » pour amener les différents acteurs vers une vision commune, ou au moins des sensibilités partagées.
  • Hiérarchiser les réseaux et définir les fonctions des différents tronçons, sections et modes, afin d’assurer un développement maitrisé du territoire.

 

 

A la première séance de l’atelier :

 

 

  • Rami Semaan (Liban – Directeur Général TMS Consult et enseignant à l’USJ au Master Mangement de la Sécurité Routière), Ingénieur et Consultant spécialiste des transports et de la mobilité, a dressé le bilan des efforts déployés par la Municipalité de Beyrouth (Liban) dans le cadre du Plan des Déplacements Doux pour la Ville.
  • Rafael Giménez-Capdevila (Espagne-  Géographe, Docteur en Transports - Generalitat de Catalunya, Barcelone), a évoqué les difficultés rencontrées par la ville de Barcelone dans le domaine de la gestion de l’espace urbain, et a fait part des moyens mis en œuvre pourdévelopper des réseaux vélos et 2-roues motorisés (conception, organisation, exploitation).

 

 

A la deuxième séance de l’atelier :

 

 

  • Rayane Wehbé, Expert études de trafics et mobilité (TMS Consult – Associée), a présenté le cadre général des audits de sécurité routière réalisés en amont dans le cadre de préparation des dossiers techniques des infrastructures. Ces études constituent une contribution « en amont » permettant d’améliorer les conditions de sécurité sur les routes pour les différents usagers.
  • YERPEZ Joël, Ingénieur civil et docteur en Urbanisme, actuellement directeur de recherche à l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux (IFSTTAR), a présenté une approche territoriale de l’aménagement de l'espace et l'insécurité routière.

 

 

Ces deux présentations ont été suivies d’une discussion ouverte avec les participants à l’atelier et la séance a été clôturée par une brève synthèse.